Population et Ressources

Comment l’équilibre peut-il être fait entre la croissance démographique et les ressources ?

jeudi 31 décembre 2015

Dans 12 ans, l’humanité due à son nombre créera une demande sans précédent en nourriture, eau, énergie et emploi. L’ONU prédit 10.9 milliards de personnes sur terre avant 2050.

La population grandit plus rapidement que le développement de villes en termes d’infrastructure et de moyens. De nouvelles approches à l’écologie de système urbaine et des villes plus intelligentes commencent à être inventées et mis en œuvre. Mais comment fournir l’eau et l’énergie pour la population mondiale qui est toujours plus nombreuses ?

La FAO (Food and Agriculture Organization) inscrit 35 pays qui ont besoin d’aide alimentaire externe. Pourtant dans certains de ces pays, les terres agricoles (surtout en Afrique subsaharienne) sont vendues ou loués aux investisseurs étrangers pour alimenter les individus dans leurs pays d’origine. Depuis 2006, plus de 400 usurpations de terrain à grande échelle couvrant presque 35 millions d’hectares de terrain dans 66 pays.
Les agences bancaires et l’ONU, ont pour but de promouvoir l’investissement qui respecte des droits locaux et des moyens de subsistance, mais leurs actions sont lourdement critiquées par des ONG comme des mouvements pour légitimer la saisie de terre. Pour se maintenir au niveau de la population et de la croissance économique, la production alimentaire devrait augmenter de 70 % avant 2050.

Pourtant il y a assez de ressources alimentaires et de variétés dans le monde pour alimenter tous les êtres humains, mais la gestion et la distribution sont déficientes, environ 33 % de la nourriture produite pour l’étant gaspillé de consommation humain.
De plus, en raison du changement climatique, il faudra trouver de nouveaux processus notamment pour l’agriculture. La productivité agricole pourrait décliner entre 9 et 21% dans les pays en voie de développement avant 2050 en conséquence du réchauffement climatique.

En 2025, 4.3 milliards de résidents urbains produiront 2.2 milliards de tonnes de déchets solides par an. Le recyclage et l’utilisation de déchets pour produire l’énergie et des sous-produits utiles seront indispensables dans toutes les zones urbaines.
A terme afin que le monde soit économiquement viable, de nouvelles approches doivent être mise en place. Lorsque le nombre d’individus affamés sera réduit de moitié, et que le taux de mortalité infantile sera divisé par trois, des avancées considérables pour l’humanité auront été faites.

Retrouvez la liste exhaustive des scénarios possibles pour la essayer de résoudre la problématique de la population et des ressources dans le rapport State of the Future 2013/2014

Documents joints