Les challenges de l’Europe

L’Ethique

jeudi 5 mars 2015

L’Europe a l’un des taux de corruption les plus faibles, 23%. Le rapport anti-corruption émis par l’UE lui permet d’aider les États membres dans cette lutte. Selon ce rapport, 76% des Européens pensent que dans leur pays, la corruption est présente (20% en Danemark, 99% en Grèce et 97% en Italie).

Les différentes crises financières récentes en Grèce, au Portugal, en Espagne remet en causes certaines responsabilités éthiques et pose de nouveaux problèmes entre les citoyens et le système européen.

L’Europe a créé un réseau qui a pour but d’améliorer la prise de décision éthique. Le pourcentage d’entreprises présentes dans le Pacte mondial des Nations Unies est très élevé pour les entreprise espagnoles et françaises. L’augmentation des flux migratoires entraîne de nouveaux défis éthiques, d’identité de l’UE et de sa politique.

En Turquie, les scandales de corruption nuisent à ses espoirs d’adhérer à l’UE et diminue la confiance des autres pays à son égard.

Extrait de l’ouvrage : State of the Future 2013-2014. Pour retrouver l’intégralité du document cliquez ici