Paris 2004, Membres du Collège européen de Prospective territoriale

mardi 31 mai 2005

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le Collège européen de Prospective territoriale a été fondé en avril 2004 à l’initiative de la Délégation interministérielle à l’Aménagement et à la Compétitivité des Territoires (Diact, ex-Datar). Il rassemble une trentaine d’acteurs territoriaux de l’Europe des Vingt-Sept, ainsi que des correspondants d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, et d’Afrique. Il forme ainsi un relais utile pour les réseaux de prospective territoriale en Europe, travaillant à la fois en langues française et anglaise, ce qui constitue à la fois une originalité et une plus value.

Le Collège compte actuellement une quarantaine de membres ou membres correspondants. Le choix des membres du Collège a reposé sur trois critères :
- rassembler des personnalités disposant de compétences
complémentaires et utiles au champ de la prospective territoriale ;

- assurer une répartition géographique équilibrée au sein de l’Union européenne ;

- choisir des membres aptes à travailler dans les deux langues, anglaise et française, puis, pour certains, capables de réaliser la traduction vers leur langue maternelle (allemand, arabe, espagnol, finlandais, italien, grec, néerlandais, etc.).

Des membres correspondants constituent un réseau d’appui au Collège européen et apportent leurs contributions aux travaux par l’intermédiaire de la liste de discussion.

Vous trouverez ci-dessous, la liste des membres du Collège européen de Prospective territoriale au 31 décembre 2007 :

- Mika Aaltonen (Helsinki University of Technology, Finlande)

- Démosthène Agrafiotis (Ecole nationale de la Santé publique,
Athènes, Grèce)

- Eleonora Barbieri Masini (Université grégorienne pontificale de Rome, Italie

- Ane Bustinduy (Prospektiker, Espagne)

- Günter Clar (Steinbeis Europa Zentrum, Stuttgart, Allemagne)

- Philippe Destatte (Institut Destrée, Namur, Wallonie et Université Paris 7)

- Júlio Dias (Lisbonne, Portugal)

- Philippe Durance (Conservatoire national des Arts et Métiers, Paris, France)

- Sylvie Esparre (DIACT, Paris, France)

- Emilio Fontela (+) (Université Antonio de Nebrija, Madrid, Espagne)

- Adam Gerber (University of Houston Clear Lake, États-Unis)

- Michel Godet (Conservatoire national des Arts et Métiers, Paris, France)

- Pierre F. Gonod (France)

- Kais Hammami (Tunisie))

- Hugues de Jouvenel (Futuribles, Paris, France)

- Guy Loinger, (OIPR et Université de Paris I, France)

- Riel Miller (XperidoX, Paris, France)

- Erik F. Øverland (Norvège))

- Ute-Hélène von Reibnitz (Scenarios + Vision, France)

- Saphia Richou (Conservatoire national des Arts et Métiers, Paris, France)

- Gerda Roeleveld (VROM, La Haye, Pays-Bas)

- Karlheinz Steinmüller (Z_Punkt, Berlin, Allemagne)

- Kimon Valaskakis (Canada))

Documents joints