Les challenges de l’Europe

Population et ressources

jeudi 5 mars 2015

La population mondiale va augmenter d’encore un milliard d’ici seulement 12 ans, ce qui va créer une demande sans précédent en nourriture, eau, énergie et travail. Avec une faible mortalité et une faible fertilité, la population mondiale va vieillir considérablement.

La durée de vie moyenne va passer de 70,5 ans aujourd’hui à 81 ans en 2100. La faim cachée est une situation dans laquelle les calories ingérées dans l’alimentation sont suffisantes mais la quantité de vitamines et de minéraux ne l’est pas. L’agriculture industrielle réduisant la qualité nutritionnelle des cultures, peut entraîner ce type de famine.

Pour subsister aux besoins de la population, la production de nourriture devrait augmenter de 70% d’ici 2050. Les prix de la nourriture s’accroissent et de nouvelles approches sont nécessaires, comme la production de viande sans animaux, ou la consommation d’insectes.

D’ici 2030, la population européenne devrait connaître un pic puis décliner et perdre 100 million de personnes dans les 50 prochaines années. L’espérance de vie des femmes pourrait atteindre 89,1 ans en 2060, contre 82,5 ans en 2010. Pour les hommes, elle passerait de 76,7 à 84,6 ans. Aussi, 34% de la population européenne aura 60 ans ou plus en 2050, et le nombre de personnes cotisant pour leur retraite sera divisé par deux.

Dans plusieurs pays de l’Est de l’Europe, la population pourrait décliner de plus de 15% d’ici 2050. 14 millions d’Européens entre 15 et 29 ans seront appelés les NEET (sans emploi, éducation ou expérience) et coûteront très cher aux pays membres. Le faible taux de fertilité et le vieillissement de la population obligera l’Europe à repenser son système de sécurité sociale et de retraite.

Par ailleurs, le nombre de grecs et d’espagnols quittant leur pays pour rejoindre un autre pays membre de l’Union Européenne a doublé entre 2007 et 2013. Enfin, les personnes d’origine musulmane augmenteront de 25% en France et de 22% en Allemagne d’ici 2050. L’immigration d’Est en Ouest devrait se poursuivre, tout comme l’exode rural.

Extrait de l’ouvrage : State of the Future 2013-2014. Pour retrouver l’intégralité du document cliquez ici