Riel Miller

jeudi 5 mars 2015

Riel Miller travaille dans l’innovation, le leadership et le changement pour le secteur public et privé depuis 40 ans. Il dirige la prospective pour l’UNESCO à Paris depuis juin 2012 après avoir fondé Xperidox en 2005, un cabinet de consultation indépendant qui utilise un futur imaginaire pour mieux faire comprendre le présent. Depuis 1988, il a mené plus de cinquante projets de prospectives autour du monde.



Chef de la prospective à l’UNESCO, Riel Miller est l’un des principaux instigateurs de la prospective stratégique dans le monde. A ce jour, il a déjà mené plus de cinquante projets relatifs à la prospective, à grande et petite échelle, dans le secteur privé et publique, partout dans le monde. La prospective, telle qu’il la conçoit, est une discipline de l’anticipation, qui vise à changer la manière de penser le passé pour aboutir à des décisions présentes. Aussi, le rôle du prospectiviste est, selon lui, de questionner le futur et la manière de l’évoquer, ainsi que d’explorer le potentiel certain du présent.


Au cours de sa carrière, Riel Miller a eu l’opportunité de collaborer avec de nombreux prospectivistes et de développer un vaste réseau à l’international. En véritable partenaire de recherche, il contribue activement au développement de la prospective dans le monde en élaborant des stratégies de planification et d’amélioration. En trente ans de carrière, il a conduit de nombreux projets aussi divers que variés, tant dans le domaine de l’éducation, de la finance, de l’innovation, de la santé, du développement territorial, des services publiques, de l’internet, de la société de connaissances, de l’identité, de la recherche etc. et contribue à Foresight Europe sur ces thématiques.


Riel Miller résume son approche en évoquant la difficulté d’établir le lien souhaité entre la théorie et la pratique en prospective. Selon lui, le futur ne peut faire l’objet d’une science à part entière car on ne peut véritablement le maitriser. C’est pourquoi il ne peut y avoir d’experts sur le futur, uniquement des experts en économie, technologie, sociologie etc. Encore peu impliqué dans les initiatives du Millennium Project, Riel Miller reconnait que son appartenance Prospective Foresight Network l’a certainement aidé à élargir son réseau professionnel, mais elle lui a surtout permis d’échanger avec d’autres prospectivistes, ainsi que d’élaborer des projets avec eux.


Parmi tous les projets qu’il a déjà menés, il retient sa récente collaboration avec la fondation Rockefeller, une organisation caritative privée, visant à définir des outils et des méthodes pour mieux anticiper de manière locale et globale. Ensemble, ils ont produit des rapports et une vidéo sur le laboratoire de la connaissance, que Miller espère voir étendre le champ de la prospective au niveau mondial.


Contact : r.miller@unesco.org

Site personnel : www.rielmiller.com
Linkedin

Documents joints